Aller au contenu

Les déplacements interurbains

Le Coaster
Voyage en Coaster

 

 

Importer une ancienne voiture (1000 à 1500€), Toyota quatre portes de préférence que vous pourrez facilement revendre à la fin de votre séjour est une bonne solution pour vos déplacements au Cameroun, que se soit en ville ou interurbain. Attention, vous devrez la dédouaner et l’immatriculer. N’oubliez pas votre permis international.

 

A moins que vous ne disposiez de votre véhicule, plusieurs possibilités s’offrent à vous pour vous déplacer entre deux villes :

 

L’avion

Plusieurs villes du Cameroun disposent d’un aéroport : Yaoundé, Douala, Garoua, Maroua, Ngaoundéré, Bafoussam, Bertoua. Vous pourrez vous y rendre dans des conditions bien meilleures que la route ou le train pour un prix raisonnable. Comptez, par exemple, 270€ pour un aller-retour Douala-Maroua avec Camair-Co.

Vols Camair-Co (prix indicatifs)

Yaoundé –  Garoua                               99.600 FCfa Aller/Retour
Yaoundé – Douala                                 25.500 FCfa Aller/Retour
Yaoundé – Maroua                              105.900  FCfa Aller/Retour
Yaoundé – Bafoussam                          29.940 FCfa Aller/Retour
Yaoundé – Ngaoundéré                       79.900 FCfa Aller/Retour
Douala – Maroua                                109.600 FCfa Aller/Retour
Douala – Garoua                                  99.600 FCfa Aller/Retour
Douala – Bafoussam                            29.940 FCfa Aller/Retour
Douala – Ngaoundéré                         79.900 FCfa Aller/Retour

 

 Le train

Le train est un moyen assez confortable et économique pour voyager au Cameroun. L’offre est assez limitée : la ligne Transcam 1 relie Yaoundé à Douala, la ligne Transcam 2 relie Yaoundé à Ngaoundere.

On déplore toutefois deux accidents graves ces dernières années. En 2009, un train en provenance de Ngaoundéré a déraillé lors de son arrivée à Yaoundé. Le bilan est de 5 morts et 300 blessés.  En 2016, un train déraille entre Douala et Yaoundé. Le lourd bilan est de 79 morts et 551 blessés.

 

           Trajets Camrail (prix indicatifs)

Yaoundé – Ngaoundéré                     25.000 FCfa Aller
Ngaoundéré – Yaoundé                     25.000 FCfa Retour
Yaoundé – Douala                               6.000 FCfa Aller  – 11.000 FCfa Aller/Retour

 

Les cars

Les cars des agences de voyage sont un mal nécessaire. Que votre car soit un coaster ou un gros porteur, attendez-vous à souffir car, à part une exception entre Douala et Yaoundé, aucun des cars utilisés ne correspond aux standards européens de confort et de sécurité. Vous serez entassé comme une sardine dans sa boîte, les cars ne sont pas climatisés, et le voyage sera long et pénible : le bus ne démarre que lorsqu’il est complet, vous serez secoués à chaque trou dans la chaussée ou freinage intempestif. Les besoins naturels se font dans la nature. Pour patienter, vous pourrez grignoter la nourriture achetée aux nombreux vendeurs postés le long de la route. Selon la région et la saison, vous pourrez vous procurer à bon prix des fruits (bananes, fruits de la passion, mangues, papayes, arachides, prunes,…), chips de plantain, brochettes de gésiers de poulet, beignets,… Présentez-vous à l’agence le matin de bonne heure pour éviter de voyager de nuit : la plupart des accidents ont lieu de nuit ! Consolation : ce moyen de transport est vraiment très bon marché.

 

Le taxi

Vous pouvez négocier un trajet avec un chauffeur de taxi. Ce sera très cher, plus confortable et rapide que le bus.

 

La voiture de location

Pour 50 à 150€ par jour, vous pourrez louer une voiture confortable et sûre. Un chauffeur vous sera proposé. Si vous pouvez vous l’offrir, ce sera un moyen de locomotion agréable et confortable. Il faudra vous y prendre à temps pour la réservation car les véhicules sont rares. Si vous conduisez, n’oubliez pas votre permis de conduire international.

La conduite peut être dangereuse : routes en mauvais état (impraticables sans 4×4 pendant la saison des pluies), conducteurs indisciplinés, véhicules vétustes, animaux divagants, banditisme armé, secours inexistants, etc. Il est déconseillé de rouler la nuit. Roulez en convoi sur les longs trajets si les autorités le recommandent. Préférez toujours une voiture avec chauffeur.

Prévoyez de la monnaie pour les différents péages que vous trouverez sur votre route. Il faudra compter 500 francs CFA par véhicule et par poste. Vous serez aussi arrêté fréquemment par les forces de l’ordre : il vous en coûtera 1000 ou 2000 francs CFA (pour la bière) si le véhicule est en ordre, beaucoup plus en cas de problème (à négocier).

Laisser un commentaire

Scroll Up