Aller au contenu

Cases obus

Cases obus

Les villages de Pouss et de Mourla, sont renommés pour les cases obus, construites par la tribu des Mousgoum.

Ces magnifiques constructions doivent leur nom à leur forme conique en forme d’obus, striée de nombreuses cannelures qui servent à la fois d’échafaudage pendant la construction, de contreforts et de systèmes ingénieux d’évacuation des eaux.

Ce qui est remarquable dans ce type d’habitat typique de la tribu Mousgoum, est l’absence de fondation ou d’armature pour soutenir cette énorme masse faite d’un mélange de terre, de paille et de colle végétale séché et solidifié au soleil. La case est élevée progressivement, couche après couche.

L’assemblage typique est composé de 5 cases, dont une est traditionnellement réservée au bétail. Au centre se trouve en général une énorme urne qui sert de grenier à mil qui permet de faire vivre toute la famille.

Ces cases sont des reconstitutions : les cages originelles ont disparu dans les années ’70. De nouvelles cases ont été construites à Pouss, pour les besoins d’un film, puis dans un but de préservation par Patrimoine sans frontières à Mourla, dans le respect des savoir-faire traditionnels. Les nouvelles cases qui ont poussé sont identiques aux cases originelles apparaissant sur des photographies datant de 1930.


Pour s’y rendre : A partir de Maga, prendre la direction de Yagoua. Arrivé à l’extrémité du lac Maga, vous tombez sur un carrefour à proximité de la rivière Logone. Prendre vers le nord direction Zina sur 3,5 Km. La piste longe la rivière et vous apercevrez les cases obus sur votre gauche. Il existe d’autres cases obus mais celles de Mourla sont celles qui sont le mieux mis en valeur.

Laisser un commentaire

Scroll Up