Aller au contenu

Chefferie Bandjoun

Chefferie Bandjun

Une des plus belles chefferies du pays Bamiléké se trouve à Bandjoun, à une dizaine de kilomètres de Bafoussam. Bandjoun vient de l’expression pe jo qui signifie les gens affranchis.

Fondé dans la seconde moitié du 17ème siècle, le palais abritant cette chefferie fut très abîmé par un incendie en 2005.

L’allée principale de la chefferie mène à la grande case, de chaque côté de cette allée se situent celles des femmes. D’un côté les femmes sont dirigées par la première épouse, de l’autre par l’épouse du prédécesseur. Cette grande case de 17 mètres de haut et décorée de sculptures, est constituée de bambous liés par de solides cordes de raphia. Son plafond est maintenu par des piliers sculptés symbolisant les ancêtres et offrent des représentations traditionnelles. La partie de forêt juste derrière la grande case abrite le Fam, lieu d’enterrement du chef. Cet endroit n’est ouvert qu’aux initiés. Les épouses et les princes sont eux, enterrés dans des concessions hors de la chefferie.

La chefferie abrite également un musée très intéressant composé d’objets qui expriment le patrimoine collectif : histoire, mythes, légendes, religion,… En décembre a lieu la plus grande fête Bandjoun, grand moment de traditions et de réunions de familles qui reviennent au village pour cette occasion.

Pour s’y rendre : Depuis Bafoussam, prendre la N4 vers Yaoundé et Douala. Arrivé à Bandjoun, suivre la direction Yaoundé, puis 500 mètres après la bretelle pour Douala, tourner à droite. Des reproductions de cases traditionnelles et un panneau indiquent la direction à prendre pendant 2 kilomètres pour accéder à l’allée centrale et l’entrée principale.

Laisser un commentaire

Scroll Up