Aller au contenu

Histoire du Cameroun

Paul Biya

Le Cameroun a été découvert par les Portugais en 1472 et colonisé par l’Allemagne en 1884. Le Cameroun est un pays bilingue, composé d’une zone francophone et d’une zone anglophone. En effet, au terme du Traité de Versailles en 1919 (à la fin de la première guerre mondiale), le pays a été placé, par la Société Des Nations (SDN) sous mandat des administrations française (pour le Cameroun Oriental avec pour capitale Yaoundé) et anglaise (pour le Cameroun Occidental avec pour capitale Buéa).

Le pays accède à l’indépendance le 1er janvier 1960 pour le Cameroun sous tutelle française et le 1er octobre 1961 pour le Cameroun sous tutelle anglaise. À cette dernière date, le Cameroun devient un Etat fédéral. Le 20 mai 1972, à la suite d’un référendum, la Fédération cède la place à l’État unitaire. Puis en 1983, la République Unie du Cameroun devient République du Cameroun. Après une longue période de régime du parti unique au lendemain de l’indépendance, le multipartisme est introduit au Cameroun par la loi N° 90/053 du 19 décembre 1990.

Le pouvoir exécutif est exercé par un Président de la République élu au suffrage universel pour un mandat de sept ans renouvelable. Le Président actuel est son Excellence Paul Biya. L’Assemblée Nationale est composée de 180 députés et exerce le pouvoir législatif. Le pouvoir judiciaire est exercé par la Cour Suprême. Il existe également un Conseil Économique et Social et une Chambre/Cour des Comptes. La constitution de janvier 1996 prévoit par ailleurs un Sénat et un Conseil Constitutionnel.

Laisser un commentaire

Scroll Up