Aller au contenu

La région du Sud-Ouest

Région du sud-Ouest – Curiosités

Seme Beach à LimbeCarte des environs de Limbé

La région du sud-Ouest est l’une des deux régions anglophones du Cameroun. Elle se caractérise par une végétation riche toujours verdoyante résultant d’une forte pluviométrie et d’une abondante activité agro-industrielle.

La région regorge de plusieurs richesses touristiques parmi lesquelles : Les vestiges coloniaux avec le palais du gouverneur allemand Von Puttkamer à Buéa, le Mont Cameroun haut de 4100 mètres, volcan encore en activité, le parc national de Korup, véritable musée vivant de plus de 300 millions d’années et renfermant une flore et une faune d’une rare variété, le jardin botanique de Limbé créé en 1892 par des horticulteurs allemands, le Zoo de Limbé, le lac Barombi à Kumba dans un décor luxuriant. Le sud-ouest ce sont aussi de belles plages de sable gris qui bordent l’océan Atlantique.

Limbe

LimbéLimbé, petite ville côtière à 80 kilomètres de Douala est, avec Kribi, l’une des 2 stations balnéaires du Cameroun caractérisée par ses plages de sable noir. La coopération anglaise entretient là-bas deux parcs naturels, le Limbe Wildlife Centre, où vous pourrez admirer toutes les espèces de singes présents au Cameroun, et le Limbe Botanical Gardens.

 

Limbe Wildlife Centre

Limbe Wildlife CenterCollaboration entre le gouvernement camerounais et la fondation Pandrillus, le Limbe Wildlife Centre (LWC) ou zoo de Limbé a été créé en 1993. Il a pour mission d’éduquer les populations afin que chacun prenne conscience de la nécessité de préserver l’exceptionnelle diversité de la faune et de la flore du Cameroun. Situé dans le quartier de Bota, face au jardin botanique, il couvre une superficie de près de 44 hectares. L’objectif initial était de créer un sanctuaire pour les chimpanzés. Il abrite et soigne aujourd’hui 15 espèces de primates dont les gorilles, mandrills, babouins , drills, mangabeys, chimpanzés, cercopithèques,…

Limbe Botanical Gardens

Le Jardin botanique de Limbé a été créé par un horticulteur allemand en 1892 sur une superficie de 52 ha comme jardin d’essai, pour acclimater au Cameroun les plantes comme la quinine, l’hévéa, le café, le cacao et le bananier. Il a également servi de centre de formation pour les Camerounais, dans les domaines de l’agriculture, de l’horticulture et de la foresterie. Au début des années 2000, ce jardin d’une superficie de 200 ha est devenu, avec le Mont Cameroun, le plus grand centre attractif du sud-ouest camerounais.

Hôtels à Limbe

Hôtel Seme Beach – 100 chambres – Prix à partir de 25.000 FCFA – Sur la route d’Idenau, à seulement 300 m de l’impressionnante coulée de lave qui barre toujours la nationale et à 20 min de Limbé en voiture – Tél. +237 677 93 45 46

Hôtel Sémé Beach à LimbéLe Seme Beach dispose d’une centaine de chambres, toutes climatisées et télévisées avec les ingrédients nécessaires aux vacances en famille ou entre amis : grande plage aménagée, night-club, volley-ball, tennis, baby foot géant, jeux en plein air pour enfants, lac d’eau douce, boutiques de souvenirs… Il est situé à une heure trente de Douala, sur la route des plages, en bord de mer et de rivière. Les chambres avec douche sont installées dans les bungalows dispersés dans l’immense jardin, celles avec baignoire sont dans le bâtiment principal. Les magnifiques suites sont dans le bâtiment de gauche à l’entrée de l’hôtel, elles offrent une vue sur la plage ou sur la montagne. Quatres salles de réunion accueillent des congrès, et l’hôtel fournit de l’eau de source aux robinets, un luxe inestimable. Cette eau (dénommée aussi Seme) est d’ailleurs commercialisée depuis fin 2005. Le restaurant, au bord de l’étang, propose une cuisine buffet. L’hôtel facilite le séjour des clients avec un service de navettes vers l’aéroport de Douala et des excursions vers les sites touristiques majeurs des alentours.

Savoy Palmz Beach – Prix à partir de 25.000 FCFA – A Bobende, à 6 km de Limbe direction Inadoua – Tél. +237 233 33 33 92

Hôtel Savoy Palmz Beach à LimbéLe luxe anglophone conjugué à l’africaine, c’est cela Savoy Palmz Hotel, situé dans l’Ouest camerounais, la partie anglophone du pays. Les chambres sont moquettées, à l’exception de quelques suites carrelées, et équipées de télévision, de téléphone, de frigo… et même, pour certaines, d’appareils pour le petit sport matinal. Pour tenir une silhouette tonique, une salle de gym moderne et une piscine intérieure sont à la disposition exclusive des clients de l’hôtel. Les toits de l’établissement se transforment en bar-terrasse pendant la saison sèche, sympa pour prendre l’air un verre à la main, avec un œil sur le mont Cameroun.

Kie Village Hôtel – Prix à partir de 25.000 FCFA – Tél. +237 677 58 60 54

On y accède par un chemin de terre, bordé de champs de bananiers et d’avocatiers. Perché sur la colline, Kié Village offre une vue époustouflante du golfe de Guinée. Les chambres ont du charme : spacieuses avec sol en parquet et des lits en fer forgé, équipées de salon en bambou, en rotin. Les superbes logements sont sur plusieurs niveaux. Voici un établissement pour ceux qui recherchent calme, beauté du paysage et environnement alliant confort et tradition.

Fini Hôtel Bobende – Prix à partir de 20.000 FCFA – A Bobende, à 6 km de Limbe direction Inadoua – Tél. +237 233 33 26 97

Fini propose un grand choix de chambres, côté mer ou côté jardin, en bungalow ou en étage, avec douche ou baignoire, et les prix varient en fonction de tous ces facteurs. Les chambres sont bien équipées. Un très joli bar-restaurant avec une grande terrasse surplombe l’océan, et une plage volcanique, encastrée dans une petite crique, constitue l’atout « number one » de cet établissement. Avec des salles de conférences, une piscine, une plage privée, une boîte de nuit de bonne reputation, une navette et une agence de tourisme, Fini est incontestablement un grand hôtel de Limbé.

Atlantic Beach Hôtel – 45 chambres – Prix à partir de 16.500 FCFA – Jardin botanique – Tél. +237 233 33 23 32

Toutes les chambres, vieillottes, sont climatisées et équipées d’une TV, de W.-C. et d’une salle de bains. Celles donnant sur la mer sont correctes. L’ensemble a un peu vieilli, mais les boiseries apportent une certaine chaleur sans parler de la sublime vue sur la mer. Les salles de bains sont très propres comme le reste des pièces. L’hôtel (autrefois considéré comme le grand hôtel de Limbé) est situé à 300 m du Miramar et ne possède pas de plage, mais il dispose d’une piscine, fermée pendant la saison des pluies (de juin à octobre). L’Atlantic Beach possède également un très bon restaurant. Sa terrasse, face à la mer, offre une vue imprenable sur les îles alentour et la plate-forme pétrolière. Niché au fond d’une petite anse rocheuse, au pied de l’une des résidences du gouverneur, cet hôtel permet de se reposer bercé par les vagues.

Park Hôtel Miramar – 26 chambres – Prix à partir de 15.000 FCFA – Jardin botanique – Tél. +237 233 33 29 41

Park Hôtel Miramar à LimbeSitué à 2 pas du jardin botanique, on y accède par une petite route qui longe la mer. En débouchant dans le jardin de l’hôtel, on se trouve alors dans un endroit sublime, entouré de verdure que la mer vient caresser avec parfois une certaine violence. Ici, pas de plage, mais des pêcheurs viennent nager pour dénicher des poissons. L’hôtel est lui un peu vieillissant mais face à la mer ; il offre une belle vue sur le chapelet d’îles au large de Limbé. Une piscine est en service pendant la saison touristique (de novembre à juin) ; un bar-restaurant (3 200 F le menu, entre 2 000 F et 5 000 F à la carte) et un petit parking sont à votre disposition. Les chambres, situées dans des boukarous (sorte de bungalows) indépendants, bleu et blanc, sont de confort modeste et moyennement propres. Pour les petits budgets, cet endroit est à ne pas rater, car il constitue le pendant bon marché de l’Atlantic Beach Hotel situé à proximité.

Tsaben Beach Hôtel – Prix à partir de 12.000 FCFA – Idenau Road (Mile 11) Près du Seme Beach hôtel – Tél. +237 679 26 64 05

Tout proche du Seme Beach Hotel, se trouve ce petit établissement de bon standing au personnel agréable. Les chambres sont disséminées en petites structures, parfois en chalets. La vue sur la mer déchaînée depuis Tsaben Beach Hotel est splendide. Situé en hauteur côté terre, l’hôtel possède une plage privée et un restaurant côté mer ; entre terre et mer, c’est la route qui mène à la bourgade d’Idenau. C’est un réel « bon plan » hébergement, sur la plage prisée de Mile 11.

Restaurants à Limbé

Hot Spot Restaurant (Jardin botanique) – Cuisine camerounaise et européenne – A partir de 2.500 FCFA – Jardin Botanique – Tél. +237 233 04 62 37

Restaurant Hot Spot à LimbéLe Hot Spot, lové au sein du Botanic Garden, vaut surtout pour son cadre magnifique. On y mange simplement, à l’extérieur sous une terrasse ouverte, des poissons (bar, dorade…), des crevettes, des poulets braisés et du steak.

 

Bella Restaurant – Cuisine camerounaise et européenne – A partir de 2.000 FCFA – Proche du Zoo de Limbé – Tél. +237 233 33 26 40

Cette adresse en face du Limbe Wild Life Center ne possède pas de vue sur la mer, mais propose des plats africains et européens dans un décor tout à fait agréable et très bien tenu.

Bistrot de Milly – Cuisine camerounaise et française – A partir de 6.000 FCFA – Entre Miramar Hotel et Atlantic Beach – Tél. +237 696 56 90 10

Voici un restaurant sympa en bord de mer, la cuisine est plutôt à l’occidentale : brochettes de faux filet mariné, crevettes à l’ail, pavé de barracuda. Des mets du pays peuvent également se déguster comme le poulet DG et, sur commande, des plats plus recherchés tels que le ndolé.

Lady L Restaurant – A partir de 2.300 FCFA – Church Street près de la gare routière – Tél. +237 233 33 34 42

Proche de la gare routière, légèrement en retrait de la rue, cet établissement s’organise autour d’une terrasse en hangar, à la lumière tamisée en soirée. Lady L concocte des plats camerounais comme le ndolé et des plats à l’européenne. Dans une atmosphère calme, une adresse où passer, ne serait-ce que pour son riz aux crevettes.

Le cocotier – Cuisine camerounaise et européenne – A partir de 3.000 FCFA – Derrière le zoo de Limbé – Tél. +237 677 60 03 23

Un cadre exotique sert de décor pour des déjeuners ou dîners, à la camerounaise ou à l’européenne.

Limbe By Night

Cocktail Bar Arne – Appartement Communityfield – Tél. +237 233 333 610

C’est une découverte ce cocktail bar associé à un magasin de souvenirs peu chers mais de qualités. L’accueil est charmant et on peut également y manger.

Calypso Night Club – Discothèque Fini Hôtel Bobende – A Bobende, à 6 km de Limbe direction Inadoua – Tél. +237 233 33 26 97

Splendide discothèque, où vous pourrez danser toute la nuit sur des rythmes camerounais dans une ambiance très chaude. La fête tout au long de l’année avec le DJ Pat Kool toujours numéro 1 des DJ’s de la place.

Loisirs à Limbé

Likomba Golf Club Tiko Tél. +237 233 35 11 73

Le Golf Club Likemba à TikoAu pied du Mont Cameroun, à moins de 50 km de Douala, à 20 kilomètres de Limbé, le plus ancien parcours de Golf du pays.

Très plat avec des fairway très dégagés et seulement quelques points d’eau, c’est un parcours qui se prête aux concours de haut niveau. C’est le terrain préféré des joueurs avec de faibles handicaps.

Accessible en environ 45 minutes depuis Douala, 20 minutes depuis Limbé. Il est recommandé d’y aller très tôt le matin pour profiter de la fraicheur.

Le mont Cameroun

Le mont CamerounEnglué une grande partie de l’année dans la brume et le brouillard, le mont Cameroun s’apparente à un géant invisible. 2e sommet d’Afrique du haut de ses 4 100 mètres, le mont Cameroun ou mont Fako (Char des dieux) est surtout un volcan à la fureur rare mais dévastatrice. La dernière éruption remonte à l’an 2000. Une coulée de lave de 300 mçtres de long a tout dévasté sur son passage, ravageant les palmeraies et plantations alentour, pour s’arrêter à quelques dizaines de mètres du Seme Beach Hotel de Limbé. Saignée noire et fumante après chaque pluie, elle affiche en moyenne une hauteur de 10 m.

Ascension du mont Cameroun

Ascension du Mont CamerounPour les touristes, il est possible de louer des guides pour faire l’ascension du mont Cameroun. La pente est sportive et il s’agit d’une ascension qui demande une bonne forme physique. Il est possible de passer une nuit dans un des refuges qui jalonnent la piste. Les départs se font en général des environs de Buéa, mais quelques expéditions sont organisées depuis Limbé ou Idenau. Bien évidemment, comme en Europe, il est déconseillé de tenter cette expédition sans être accompagné de professionnels d’autant que l’itinéraire est très mal balisé. Quasi impossible en saison des pluies en raison de la boue et du manque de visibilité, l’expédition ravira les amateurs de faune et de flore à travers une forêt luxuriante.

Chaque année, au mois de février, se déroule la Race of Hope, ou Course internationale de l’Espoir organisée par la Fédération camerounaise d’athlétisme. C’est une course mixte qui propose aux concurrents la distance de 42km, avec l’ascension du Mont Cameroun, aussi nommé le Char des dieux qui culmine à plus de 4000 mètres.

Bimbia, vestiges de la traite négrière

Reconstitution historique de la <em>traite des nègres</em>Bimbia se trouve sur les rivages de l’Atlantique, non loin de Limbé. La forêt de Bimbia Banadikombo conserve des vestiges de la traite négrière découverts il y a une vingtaine d’années, lors de travaux de terrassement du site de l’église dédiée à la mémoire d’Alfred Saker. Malgré cette découverte inédite et son intérêt historique, le site reste trop peu connu.

Il existait peu de sites où étaient pratiquée la traite négrière. La plupart du temps, c’étaient des îles très proches du continent qui possédaient des eaux profondes accessibles par les navires marchand sans crainte de s’échouer. C’est le cas de Nicholls island dont la côte sud assure un minimum de 6 mètres de tirant d’eau. L’île ne se trouvant qu’à 600 mètres du continent, il était alors facile de transporter les esclaves du continent par pirogue afin d’attendre leur embarquement. Si le bateau n’était pas plein, il faisait alors escale à Fernando Po ou au large du Sénégal pour charger d’autres esclaves.

On peut toujours voir et emprunter le chemin parcouru par les esclaves entravés jusqu’à la plage de Bonangombé.

Pour s’y rendre : A partir de Limbé, il faut prendre la route de Man O’War Bay (baie du navire de guerre) récemment goudronnée. Après 2km, juste avant d’arriver dans le hameau de Bimbia prendre la piste sur la gauche. Il faut compter 30 minutes de route à partir de Limbé. Le 4 x 4 est indispensable pour accéder à Bimbia et à la plage, particulièrement en saison des pluies. Se renseigner au village pour une visite guidée.

Parc National de Korup

Le parc national de KorupLe parc est unique en son genre. Il couvre 1260 km² et est considéré comme l’une des plus belles et plus vieilles forêts tropicales humides du monde. La richesse de sa faune et de sa flore réside dans le fait qu’il a survécu à l’âge glaciaire et aujourd’hui il ressemble à un musée de plus de 60 millions d’années. Plus de 400 essences d’arbres et de nombreuses plantes médicinales y ont été identifiées. On y a notamment découvert une liane (Aucistraladus korupensis) qui aurait des effets positifs dans le traitement contre certains cancers et contre le VIH. Quant à la faune, on y dénombre plus de 300 espèces d’oiseaux à l’intérieur du parc et 100 autres dans les environs, 174 reptiles et amphibiens et 140 espèces de poissons qui peuplent les nombreux cours d’eau. Aménagé comme une réserve de faune naturelle, on y trouve quelques éléphants, buffles, antilopes, léopards ou chimpanzés. On y retrouve aussi plus de 25% des espèces de primates d’Afrique.

Lac Barombi

Le lac BarombiLe lac Barombi forme, avec trois autres lacs de cratère de la province camerounaise du sud-Ouest, ce que l’on appelle Écorégion afrotropicale camerounaise des lacs de cratère, célèbre auprès des biologistes pour la présence de 12 espèces de poissons endémiques. Le lac Barombi Mbo est également important en raison de la présence d’espèces d’éponges d’eau douce. C’est un lieu sacré important pour la tribu Barombi : la vie culturelle et sociale du peuple Barombi Mbo est intimement liée à l’utilisation des ressources du lac, à travers la pêche, le transport et la mythologie, ainsi qu’aux terres environnantes qu’ils cultivent. Le lac est enfin source d’eau salubre pour la métropole de Kumba et ses environs. La surpêche, l’introduction de poissons étrangers à l’écosystème, la pulvérisation de pesticides sur les cacaoyers dans le bassin versant et le déboisement en bordure du cratère sont les principales menaces pour le site.

Buéa – Palais du gouverneur

Le palais du Gouverneur à BuéaBuéa se situe au pied du Mont Cameroun, c’est la capitale de la région Sud-Ouest du pays. Son climat frais a amené les Allemands à en faire la capitale du Cameroun de 1901 à 1914. Le Gouverneur allemand Jesko von Puttkamer y fit bâtir une somptueuse résidence, véritable château immense dont l’architecture plutôt bavaroise paraît saugrenue dans ce décor tropical. Le Palais du Gouverneur, comme on l’appelle, est la véritable attraction de cette ville aux allures britanniques. L’éruption du Mont Cameroun qui eut lieu en 1908 mit prématurément fin au règne de Buéa au profit de Douala. Mis à part le palais du gouverneur Von Puttkamer, la ville de Buéa possède un intérêt touristique réduit. Il s’agit en effet d’une ville-rue dont la plupart des constructions sont contemporaines. On peut noter que c’est un bon point de départ pour l’escalade du Mont Cameroun (2 jours A/R, avec un guide local). Située à une altitude moyenne de 1 000 m, son climat est frais par rapport à celui du reste du pays. Buéa compte un bon nombre d’hôtels de classes différentes dotés d’un restaurant et certains même d’un night-club. Buéa possède un Office Intercommunal d’EcoTourisme, qui est une structure pionnière au Cameroun. Ils proposent des randonnées montagnardes, des excursions et autres prestations.

Hôtels à Buea

Hôtel Mermoz – 20 chambres – Prix à partir de 8.000 FCFA – Long Street, à proximité du camp militaire – Tél. +237 233 32 23 49

Le Mermoz est un hôtel typiquement africain au confort correct. Les chambres assez rustiques mais confortables sont équipées de l’eau chaude, de la télévision et d’un ventilateur. Cette rusticité se ressent agréablement au niveau des prix. Les petits budgets seront ravis, mais, vu les prestations offertes à Buéa par des adresses délabrées et sinistres, le Mermoz peut également héberger sans honte des bourses plus exigeantes.

Hôtel Paramount – Prix à partir de 7.000 FCFA – Molyko Road – +237 233 32 20 74

Les chambres correctes affichent un certain confort, les plus chères possèdent de l’eau chaude pour la douche, elles sont également équipées de télévision. C’est sûrement le meilleur hôtel de la ville.

Presbyterian Synod Office – 11 chambres d’hôtes – Prix à partir de 2.500 FCFA – Synod Office Guest house – Tél. +237 675 59 41 16

Comme son nom l’indique, cet établissement n’a pas vocation d’auberge ou d’hôtel. Néanmoins, cette église protestante, fondée par des Suisses-Allemands de Bâle, possède une maison d’hôte au confort spartiate. 11 chambres très propres, dont 4 avec douches et toilettes accueillent les visiteurs. Chaque chambre compte 2 lits. Une adresse très correcte.

Restaurants à Buéa

Restaurant de l’Hôtel Mermoz – Cuisine européenne et camerounaise – Prix à partir de 2.500 FCFA – Long Street, à proximité du camp militaire – Tél. +237 233 32 23 49

Dans la même ambiance africaine, Le Mermoz propose des plats européens et camerounais de qualité pour des prix assez modiques.

Alliance franco-camerounaise – Cuisine européenne et camerounaise – Prix à partir de 2.500 FCFA – Lowers Farms – Tél. +237 233 32 27 12

L’endroit est très beau et calme, ce qui contraste avec l’agitation et la saleté de Buéa. La salle du restaurant, tout comme la magnifique terrasse où se produit en soirée un orchestre, offre un accueil agréable pour les voyageurs fatigués. Pour les lecteurs en mal de nourriture spirituelle, une bibliothèque se trouve dans le bâtiment à l’arrière du restaurant.

Scroll Up