Aller au contenu

La région du Nord-Ouest

Région du Nord Ouest – Curiosités

Monts Oku

Situé à une altitude moyenne de 1550 m au-dessus de la mer, le Nord-Ouest est une région de hauts plateaux dominés par une chaîne de montagnes dont les monts Oku, qui culminent à plus de 3000 m d’altitude.

Le relief, couvert d’une végétation herbeuse, offre un spectacle captivant caractérisé par le contraste panoramique qu’offrent les plaines entourées de massifs montagneux, les vallées profondes qui parfois abritent des cours d’eau coupés de chutes et de nombreux lacs de cratère.

En dehors de la saison pluvieuse (de juillet à octobre), la région offre, tout le reste de l’année, un climat propice au voyage. C’est un climat doux et frais, avec des températures qui oscillent autour de 22°C.

Bamenda, principale agglomération et chef-lieu de la région, est une ville à la fois moderne et traditionnelle. C’est un important centre commercial et un carrefour routier pour toute la région. Une route de 350 km dite Ring Road permet au visiteur d’admirer la région dans toute sa diversité touristique : chefferies traditionnelles, paysages, lacs, chutes, réserves de faune,…

Mankon Palace

Mankon PalaceDans le département du Mezam, non loin de la ville de Bamenda également connue sous le nom Abakwa et Mankon ville , se trouve un site étonnant et très intéressant : Le Mankon Palace. Le royaume Mankon représente l’une des plus vieilles monarchies du peuple Grassfield du nord-ouest Cameroun.

Au 19ème siècle, le peuple de Mankon a lutté contre les forces allemandes. La communauté Mankon est restée sous contrôle allemand après la première guerre mondiale jusqu’en 1961 alors que le nord-ouest était devenu un territoire sous mandat britannique.

Ingénieur agricole et homme d’affaires, Ngwa’fo est sacré roi en 1959. Il est pour ses sujets le Roi-Pot». Loin de se limiter à un pouvoir traditionnel, la monarchie du Roi-Pot » participe d’une réinvention de la modernité politique en s’inscrivant dans la dynamique du retour des rois.

Le musée royal créé en 2005 regroupe près de 200 pièces présentées par thèmes. Le guide se fera un plaisir de vous raconter l’histoire du palais, les croyances et autres traditions. Vous aurez également la possibilité d’acheter un livre (en anglais) pour les aider à entretenir le musée. Il est conseillé de se rendre au palais dans la période de décembre afin d’assister aux fêtes annuelles

Pour s’y rendre : A partir de Bamenda prendre la nationale 11 vers Bafut et Wum pendant 7 Km. Prendre la direction de l’aéroport de Bamenda pendant 1500 m. A la fourche quitter la route bitumée pour la piste qui prend à gauche pendant 2400 m pour arriver sur un grand espace en face duquel trône le palais royal.

Chefferie de Bafut

La chefferie de BafutLa chefferie du Bafut est un village traditionnel régit par des coutumes ancestrales. Les fondations du palais actuel datent de plus de deux siècles, parmi les plus anciens vestiges visibles, se trouve la partie inférieure de l’escalier de l’Achum, vieille de 160 ans. L’Achum est l’édifice le mieux représentatif de l’architecture Bafut, c’est également le sanctuaire de la chefferie. Le palais royal s’étend sur 14.000 m2 entouré de pierres, en guise de muret. De l’autre extrémité du palais, s’élève, avec fierté, la maison de réception construite par le chef Achirimbi II, il ya 70 ans. Cette bâtisse, qui servait de gîte pour les hôtes de la royauté, est aujourd’hui transformée en musée. Un musée royal qui expose près de 500 objets de la tradition du peuple Bafut.

Des célébrations rituelles sont occasionnellement organisées par la chefferie ; d’ailleurs, le titre demfor, c’est-à-dire de chef traditionnel, se transmet lors de cérémonies solennelles. Pour prétendre à ce titre, il faut être prince, fils de roi. L’actuel mfor se nomme Abumbi II.

Se renseigner sur les dates de la célébration de Abine Mfor qui permet d’avoir une vision complète de la culture Bafut. A recommander, la visite du musée et celle de la chefferie pour 2.500 FCFA par personne. Il est également possible d’assister aux danses rituelles des hommes et des femmes moyennant une participation financière de 15.000 FCFA par danse. L’utilisation des appareils photos et caméras vidéo est également soumis à l’acquittement d’une taxe.

Pour s’y rendre : Située à 20 kilomètres de Bamenda, l’accès est très aisé par la nationale 11 entièrement bitumée. Pas de difficultés particulière à signaler.

Poterie de Nsei Bamessing

Poterie Prespot de Nsei Bamessing

La province du nord-ouest possède une riche tradition de poterie artisanale, celle de Nsei-Bamessing en est un très bel exemple dont les produits sont commercialisés dans tout le Cameroun. La plupart des articles sont de style Nsei (nom de l’ethnie de cette région), mais ils fabriquent également des tuiles et tout autres objets à base d’argile. Pas d’outils mécanisés ou de four électrique, ici tout est fait à la main et de façon traditionnelle.

Pour s’y rendre : A partir de Bamenda il faut compter environ 45 minutes sans problèmes de circulation. Prendre la N11 direction Bambili pendant une bonne vingtaine de kilomètres. 5,5 Km après avoir franchi le col et traversé Sabga, vous arriverez à un carrefour avec un panneau indiquant la direction de la poterie de Nsei Bamessing. Jusqu’à ce carrefour la route est bitumée et en très bon état. Prendre la piste à droite sur environ sur 1200 m avant d’arriver à l’entrée de la poterie. Étant en zone anglophone, l’anglais est de rigueur. La route qui franchit le col de Sabga est assez pentue mais le paysage est de toute beauté. Pour en profiter mieux vaut profiter d’une journée ensoleillée car la route culmine à 1800 m d’altitude.

Bamenda

La Ring RoadBamenda est le chef-lieu de la région du Nord-Ouest et du département du Mezam au Cameroun. Bamenda est une ville étendue que l’on découvre au bas d’une falaise abrupte, après avoir parcouru un relief accidenté depuis Mbouda. L’entrée dans la ville de Bamenda, en descente, surplombe la ville avec pour point culminant le Rocher Sacré.

 

Savanna Botanic Garden de Bamenda

Le jardin botanique SavannahCe jardin aéré, où poussent de nombreuses variétés de fleurs, de plantes et des palmiers à huile, est un lieu de promenade agréable. Des boukarous, construits dans le jardin pour permettre aux visiteurs de se reposer, rappellent les cases traditionnelles de la région. C’est un endroit tout désigné, qui dispose également d’un petit bar et de marchands de fleurs. Idéal pour faire une pause avant de partir visiter la fameuse chefferie de Bafut, située à une dizaine de kilomètres. Le jardin est ouvert tous les jours de 8h à 18h et l’entrée coûte 500 FCFA par personne.

Hôtels à Bamenda

Hôtel Ayaba – 100 chambres – Prix à partir de 30.000 FCFA – Quartier Old Town – Tél. +237 233 02 59 32

L’hôtel Ayaba est un établissement important d’une centaine de chambres. Il reste l’un des plus anciens et l’un des mieux entretenus de la ville. Cet hôtel étatique est également parmi les seuls, si ce n’est le seul établissement doté d’ascenseurs et de piscine opérationnelle à Bamenda. Les chambres offrent, pour la plupart une baignoire et un petit balcon triangulaire. Bar, restaurant et boutique sont à la disposition de la clientèle.

 

Top Star Hôtel – Prix à partir de 15.000 FCFA – Cow Street Nkwen, près de la Sonel – Tél. +237 693 15 64 87

Top Star Hotel Bamenda est un hôtel récemment construit. Il dispose de chambres confortables, un excellent restaurant et bar, sécurité 24 h/24 et un parking, une salle de banquet et des services Internet haute vitesse.

Jep’s Hôtel – Prix à partir de 10.000 FCFA – Quartier Mankon, Fon’s Street Jonction – Tél. +237 233 36 30 03

Prix très corrects pour une qualité satisfaisante. Les chambres sont propres, la literie confortable. A partir de 13.000 FCFA, il y a l’eau chaude dans la douche. Les chambres à 15.000 FCFA ont un balcon et incluent un petit déjeuner simple. Situé dans un coin animé, Jep’s partage la rue avec cabaret, night club et grillades, tout en proposant son propre restaurant.

Rest House Baptist Center – Prix à partir de 10.000 FCFA – Route de Bafoussam, Carrefour Orbingo – Tél. +237 675 45 83 39

Cette adresse présente des chambres très bien tenues, équipées de moustiquaires, avec salle de bains, eau chaude, connexion wifi et un salon TV commun avec coin cuisine (avec refrigérateur). En somme, c’est un peu comme à la maison. Seul bémol : sa proximité avec la route et certains bars locaux à la musique bruyante, surtout les jours de fêtes.

Dallas Hôtel – Prix à partir de 5.000 FCFA – Qartier Alakama – Tél. +237 675 52 81 64

Un tout petit hôtel qui ne propose que quelques chambres propres au confort simple et à petits prix. A l’écart de la ville, sans signalisation, l’option gagnante à coup sûr est de se rendre au Cabaret du même nom et du même propriétaire, situé en centre-ville pour vous guider.

Scroll Up