Aller au contenu

Région de l’Extrême Nord

Région de l’Extrême Nord – Curiosités

Extrême-Nord

La région de l’Extrême-Nord est l’une des plus belles régions touristiques du Cameroun. Son relief est dominé par la steppe et la savane herbeuse, entrecoupé de massifs aux formes tourmentées et étranges tels que les paysages pittoresques et enchanteurs des Kapsikis très visités par les touristes. Rhumsiki est un véritable haut lieu du tourisme camerounais. Peuple de l’arrière pays, les populations de l’Extrême-Nord ont su conserver une culture authentique qui se manifeste à travers l’architecture, les créations artistiques, l’artisanat, les traditions et le folklore des Foulbés, des Matakams, des Toupouris, des Massas, des Kotokos, des Kirdis, des Arabes Choa, des Mousgoums, des Mandaras, des Mofous,… La région de l’Extrême-Nord est surtout célèbre grâce au parc national de Waza, le parc le plus connu, le plus visité ainsi que le plus réputé du Cameroun et de toute l’Afrique francophone.

Parc de Waza

Parc de Waza - Antilopes

Le parc de Waza a initialement été créé en 1934 avant de devenir officiellement un parc national à la fin des années soixante. Grand de 170.000 ha, c’est la plus célèbre réserve animalière du Cameroun. Le parc abrite un grand nombre d’espèces : éléphants, lions, girafes, cobs de buffon, gazelles, hippopotames… et de nombreux oiseaux : autruches, pélicans, hérons, marabouts… Le parc dispose de pistes convenablement entrenues, un véhicule 4×4 est cependant recommandé. Des guets surélevés, accessibles en voiture, ont été aménagés près des points d’eau et offrent de belles vues d’ensembles. Visitez le parc très tôt le matin et en fin de journée, en dehors des grosses chaleurs de midi où même les animaux restent abrités. Le parc est accessible quasiment toute l’année; la meileure période est cependant la saison sèche (janvier à mai). Plus la saison sèche avance, plus les animaux se concentrent autour des points d’eau non asséchés. La visite se fait obligatoirement avec un pisteur qui saura vous orienter et vous expliquer la faune et la flore. Prévoyez sa place dans votre véhicule! Le parc est à 2 heures de route de Maroua. Un joli campement au confort rudimentaire se trouve à 200 mètres juste en face de l’entrée du Parc. Nous vous recommandons d’y passer une nuit pour pouvoir accéder au parc aux premières heures de la journée. Prévoyez 5.000 francs CFA de droit d’entrée par personne et par jour (tarif non résident) et 5.000 francs CFA pour le pisteur. Il y a également une petite taxe à payer pour les appareils photo et caméras vidéo.

Lors de votre visite, faites preuve de patience. Les animaux sont présents mais se font souvent désirer. C’est au moment ou vous commencez à désespérer que vous verrez surgir devant vous un troupeau d’éléphants ou des lions. Ne cherchez pas à vous aventurer hors des pistes, ce qui est interdit : les animaux se déplacent indifféremment dans la savane et sur les pistes. Vous pourrez très bien en apercevoir à proximité des entrées et ne rien voir en plein centre du parc. Pensez à vous équiper de téléobjectifs ou de jumelles. Prévoir également de quoi lutter contre le soleil et la chaleur très intense en saison sèche. Pour l’hébergement, possibilité de se loger dans les boukarous du campement de Waza situé sur une colline face à l’entrée du parc. Depuis la terrasse du restaurant la vue sur la savane est magnifique. Les boukarous sont rustiques mais permettent un repos réparateur après une journée de voyage. Il y a également un restaurant correct qui peut vous préparer des repas froids pour les safaris. Attention, il est strictement interdit de camper dans le parc qui est fermé à partir de 18H00.

Pour y accéder : Par la nationale 1 soit en provenance de Maroua, via Mora, soit par Kousseri. Attention la route bitumée se dégrade de plus en plus rallongeant d’autant les durées de trajets. Il y a deux entrées pour le parc, l’entrée nord qui est la principale et l’entrée sud très rudimentaire. Privilégier l’entrée nord pour recevoir un maximum de conseils

Hôtel Parc de Waza

Centre d’accueil du Parc de Waza – Chambres dans des boukarous – Prix à partir de 7.000 FCFA

Campement de WazaSon emplacement rend ce centre unique. La nature entoure les chambres et la nuit on peut entendre les animaux et le bruissement des insectes. Dans l’ambiance de la vie sauvage africaine, la hâte de franchir les grilles de l’entrée se fait vite sentir. Ce centre possède un restaurant géré par une coopérative de femmes qui cuisinent des plats pour environ 2 000 FCFA.

Pic de Mindif

Pic de Mindif

A 25 kilomètres au sud-est de Maroua. L’ascension de la dent de Mindif, un énorme pic rocheux, reste le plus grand challenge en Afrique centrale et occidentale.

Les Kapsikis

Les KapsikisEncore une région avec un paysage remarquable ! cette terre de l’extrême nord du Cameroun tient sa particularité des monts volcaniques en forme d’aiguilles, donnant un aspect géographique irréel rappelant des images de création de notre planète.

Rhumsiki

Le Mont RhumsikiRhumsiki est un village Kapsiki perdu dans un décor surréaliste et lunaire, vision onirique faite de piton de lave et de cheminées volcaniques qu’André Gide a qualifié de plus beau paysage du monde. De splendides lever et coucher de soleil. Visite du village, des forgerons qui occupent une place à part dans la société, des artisans et du sorcier au crabe qui vous prédira l’avenir. Au coeur du village, le Campement de Rhumsiki vous offrira un hébergement au confort rustique. Cette région des monts Mandara est propice au trekking, d’un village à l’autre, à la découverte de leurs us et coutumes, avec des nuits à la belle étoile inoubliables.

Hôtels Rhumsiki

Campement touristique et climatique de Rhumsiki – 26 chambres – Prix à partir de 18.000 FCFA – Tél. +237 222 99 60 16

Il est installé en retrait du centre-ville, à l’entrée de Rhumsiki, en venant de Maroua, dans un grand parc arboré, juste en face du piton rocheux qui fait la fierté des habitants de Rhumsiki. Le cadre est superbe. Les chambres avec douche et WC sont grandes et propres. Un bar-restaurant, en salle ouverte sur les paysages de la région ou en terrasse donnant sur le jardin, offre un espace de détente.

Auberge chez Dieudonné – Prix à partir de 8.500 FCFA – Sortie de Rhumsiki – Tél. +237 222 29 51 73

Chez Dieudonné est une auberge conviviale et confortable. Après le sourire du patron, on constate que tout a été refait avec beaucoup de goût. L’établissement est très bien situé, presque au pied d’un des sommets dominant Rhumsiki. Les chambres, installées dans deux boukarous, sont grandes, correctement équipées et très joliment décorées. Elles sont baptisées acacia, jujubier, dattier, du nom d’arbres de la région. Sous une paillote ou un grand flamboyant, vous pourrez savourer quelques plats traditionnels de la cuisine maison.

Hôtel La Tour d’Argent – Prix à partir de 7.500 FCFA – Face au Campement touristique et climatique – Tél. +237 222 99 60 19

Cette auberge propose quatre chambres simples équipées de moustiquaires, avec douche et WC à l’intérieur. Les chambres répondent à des noms d’animaux comme cobra. Le bar-restaurant fonctionne très bien et attire tous les jeunes et pseudo-guides du village.

Case Obus Mousgoum à Pouss

Cases obus de MousgoumLe village de Pouss, le long du fleuve Logone, est renommé pour les cases obus, construites par la tribu des Mousgoum. Ces magnifiques constructions doivent leur nom à leur forme conique en forme d’obus, striée de nombreuses cannelures qui servent à la fois d’échafaudage pendant la construction, de contreforts et de systèmes ingénieux d’évacuation des eaux. Ce qui est remarquable dans ce type d’habitat typique de la tribu Mousgoum, est l’absence de fondation ou d’armature pour soutenir cette énorme masse faite d’un mélange de terre, de paille et de colle végétale séché et solidifié au soleil. La case est élevée progressivement, couche après couche. L’assemblage typique est composé de 5 cases, dont une est traditionnellement réservée au bétail. Au centre se trouve en général une énorme urne qui sert de grenier à mil qui permet de faire vivre toute la famille.

Lac de Maga

Les hippopotames du Lac MagaDans le département du Mayo-Danay, le lac artificiel de Maga s’étend sur près de 25 km de long. Il est ravitaillé par les déversements des eaux du Logone et les apports du Mayo Guerléo, des Mayos Boula et Tsanaga, des Monts Mandaras et des eaux de ruissellement de son bassin versant. Créé en 1979, le lac a une capacité de 600 millions de m3 pour une superficie de 39 000 ha. Le lac de Maga assure l’irrigation de la région et permet la culture du riz. Particulièrement poissonneux, on y pêche la carpe, le silure, le poisson ballon et le capitaine.

L’endroit est également un lieu privilégié pour observer les oiseaux évalués à environ 20.000, et les hippopotames. Pour les voir de plus près il y a la possibilité de prendre une pirogue à moteur au bord du lac. Le tour sur le lac est possible en s’adressant aux nombreux pécheurs présents près de l’embarcadère, mais le plus simple est de s’adresser à l’hôtel-restaurant Safari Danay qui organise un tour complet du lac avec visite des villages de pécheurs et bien sûr la découverte des hippopotames.

Pour y accéder : A partir de Maroua, prendre la direction de Bogo vers l’Est, puis dans Guirvidig prendre la direction de Pouss. Ce parcours d’environ 74 Km se partage entre piste en assez bon état et route bitumée entre Bogo et Guirvidig. De Guirvidig à Maga, vous longez le barrage de retenue du lac de Maga.

Hôtel Lac de Maga

Hôtel Safari Danay Chambres dans des Boukarous – Domaine du Lac à Maga – Tél. +237 699 91 44 34

Hôtel Safari DanayLe Safari Danay est le seul établissement hôtelier de bon niveau dans la région du lac de Maga. Il est ouvert 6 mois par an du 1er décembre au 31 mai. Vous apprécierez ce lieu très calme qui offre une prestation de très bon niveau, son restaurant est à recommander tout particulièrement.

Hôtel Safari DanayL’hôtel vous propose, dans un parc de 4 hectares entièrement clos avec des arbres centenaires : des chambres (boukarous) climatisées avec cabinet de toilette complet et eau chaude, l’électricité 24h/24 et l’eau traitée, une salle à manger avec toute la nourriture du terroir, un salon bar climatisé et sa terrasse, une boutique artisanale, une piscine et son solarium, un centre équestre (chevaux, poneys, dromadaires), un terrain de tennis, des jeux pour enfants…

Artisanat – Coopérative de Djingliya

Coopérative de DjingliyaSur la route entre Mokolo et Mora, il existe un endroit incontournable : le col de Koza. Juste avant d’atteindre la vallée de champs de coton vous découvrirez un petit oasis au milieu de ce paysage montagnard aride. Il s’agit de la coopérative artisanale de Djingliya composée d’une quarantaine de cases Matakams où travaillent de nombreux artisans. Djingliya est le faubourg de Koza.

Le site est entièrement organisé pour découvrir la culture Matakam et la production des artisans. L’originalité réside dans le fait que ce lieu est vivant et que les artisans travaillent également au profit de la population environnante. Avec un peu de chance vous pourrez même assister à une coulée de fer dans le haut fourneau. Vous tomberez inévitablement sous le charme de ce site. Il y a un petit centre d’hébergement qui offre la possibilité de dormir, de se rafraichir ou de manger sous un boukarou.

Pour y accéder : A partir de Mokolo, prendre la piste plein nord vers Koza et Mora. La route est assez rocailleuse mais praticable. Le site est très visible depuis la piste et est situé à proximité d’un lac artificiel qui fournit l’eau aux habitants de Koza.

Maroua

Ville de MarouaLa ville de Maroua avec ses 400 000 habitants, est parmi les cinq premières villes du Cameroun. C’est le chef-lieu de la région de l’Extrême-Nord et du département du Diamaré. La ville de Maroua est quadrillée par de grandes avenues bordées d’arbres qui apportent un peu de fraîcheur. Le climat est sec et chaud, semi désertique. Maroua est surtout célèbre pour son activité artisanale et son grouillant marché où s’attroupent quotidiennement tanneurs, potiers, tailleurs, tisserands et forgerons. Maroua a une culture plurielle (Guiziga, Peulh, Moundang, Toupouri, Mafa,…), et les mosquées ainsi que les églises se construisent un peu partout dans la ville. Les hommes sont généralement vêtus de boubous et de gandouras, avec une petite chéchia sur la tête, alors que les femmes sont drapées dans des pagnes multicolores qu’elles enroulent autour de la taille. De décembre à mai, Maroua connaît une grande affluence de touristes se rendant dans les parcs nationaux de Waza (situé à quelque 120 km de là) et de Kalamaloué, ou vers les beaux sites de Rhumsiki, de Djingliya, le pic de Mindif ou encore du col de Koza, autre haut lieu de l’artisanat.

Hôtels à Maroua

Relais Porte Mayo – 21 chambres climatisées – Prix à partir de 17.000 FCFA – Centre ville – Tél. +237 222 29 26 92 / +237 699 50 01 49

 

Hôtel Le Saré – 12 chambres – Prix à partir de 18.000 FCFA – Quartier Pitoaré – Tél. +237 696 32 80 17

Au milieu de la végétation, se trouve cet hôtel, jadis magnifique. Les chambres, spacieuses et climatisées, ont encore de l’allure. Le cadre arboré et calme, avec des autruches et des tortues, convient parfaitement aux familles, les enfants pourront gambader dans le jardin en toute tranquillité.

Hôtel Le Sahel – 100 chambres – Prix à partir de 15.000 FCFA – Boulevard du Comice Secteur Domayo – Tél. +237 222 15 39 01

Ce grand établissement, en terme de capacité, reçoit les clients dans un hall climatisé avec des tables et chaises confortablement installées. Quant aux logements, ils affichent un style moins moderne de moquette et une finition approximative en ce qui concerne l’ensemble de l’hôtel. Toutes les chambres disposent de la climatisation, elles sont spacieuses et équipées de la télévision câblée. Baignoires et WC sont indépendants.

Hôtel Savano – 30 chambres – Prix à partir de 12.000 FCFA – En face de l’Hôtel de ville Quartier Pitoaré – Tél. +237 222 29 22 55

Hôtel Savano à MarouaLe Savano est un bel hôtel (ouverture 2004) avec des chambres propres et assez spacieuses. Un des rares hôtels de Maroua à ne pas user de la moquette. Le hall d’entrée est accueillant, tout comme le restaurant-bar.

 

Fety Hôtel – Prix à partir de 10.000 FCFA – En face le stade municipal du Lamido Yaya Dairou – Tél. +237 222 29 22 24

Situé à proximité des gares routières, le Féty compte parmi les hôtels les plus confortables de Maroua. Les chambres supérieures, à l’étage, possèdent une connexion Internet ; c’est le seul établissement de la place qui fournit ce service fort appréciable lorsque l’on est en voyage d’affaires. Avec ou sans moquette, les chambres attractives sont équipées de climatiseur, de téléviseur, de petit bureau et parfois de baignoire. Un endroit bien entretenu, aux tarifs abordables. Le restaurant accueille pour les déjeuners et les dîners.

Hôtel Gabano – Prix à partir de 8.000 FCFA – Quartier Boaliwol – Tél. +237 677 34 99 42

 

Tcherno Hôtel – 15 chambres – Prix à partir de 8.000 FCFA – En face Grand-Marché – Tél. +237 222 16 89 71

Cet établissement est placé au cœur de Maroua, en face du Grand Marché. Les 15 chambres de ce petit hôtel vieillissant peuvent convenir aux petits budgets pas trop exigeants et aux voyageurs friands d’animation jour et nuit (vue directe sur l’activité du marché et le va-et-vient des automobilistes). Les petits déjeuners sont gratuits.

Hôtel Alpha – Prix à partir de 7.000 FCFA – Quartier Djarengol – Tél. +237 699 89 72 75

Petit hôtel simple, avec de petites pièces propres et sympathiques. Les chambres possèdent des sanitaires, une télévision câblée. L’ensemble est plaisant.

Danah Hôtel – 10 chambres – Prix à partir de 6.000 FCFA – Secteur Domayo – Tél. +237 677 54 35 67

Les chambres ventilées ou climatisées, aux carreaux tantôt gris tantôt roses, sont simples. Son bar en terrasse au premier étage offre une belle perspective sur les toits de Maroua. Lorsque le soleil se couche, l’atmosphère est agréable.

Restaurants à Maroua

Relais Porte Mayo – Cuisine européenne et camerounaise – Prix à partir de 6.000 FCFA – Centre ville – Tél. +237 222 29 26 92

Une bonne adresse à la cuisine européenne, tendance française, où les plats incontournables de la cuisine camerounaise sont servis. Au dessert, il y a de la glace faite maison !

Le Baobab – Cuisine européenne et africaine – Prix à partir de 2.000 FCFA – En face de la maison MTN Quartier Founangué – Tél. +237 699 76 15 93

Ce restaurant est situé à proximité de la Banque commerciale du Cameroun. La salle est calme, joliment décorée, et le cadre est agréable. La cuisine se tourne vers des spécialités africaines et européennes. Des jus naturels et des plats de saison sont proposés.

Le Protocole – Cuisine camerounaise – Plats à partir de 2.000 FCFA – Quartier Pitoaré

C’est le restaurant de l’hôtel du même nom. La cuisine y est classique, poulet, viande ou poisson accompagné de riz, de couscous, de frites… à des prix abordables.

Scroll Up